VERCORS TRIPLE SA SURFACE DE PRODUCTION

A l’occasion de son dixième anniversaire en 2016, Vercors changeait d’identité visuelle et annonçait pour 2017 des investissements de production significatifs avec l’agrandissement de son usine actuelle située à Loriol (Drôme).

Débutés en janvier dernier, les travaux de construction et d’aménagement de cette nouvelle unité de production viennent de s’achever.

Un vrai tour de force car les travaux et déménagements successifs des outils de production ont été réalisés tout en poursuivant la production et ce, sans perturber le service aux clients.

La surface de production dont la superficie est désormais de 4 800 m² permet une meilleure organisation de l’atelier, une gestion des flux de production simplifiée, une optimisation des temps et la mise à disposition de surfaces utiles à la manipulation, l’assemblage et la finition des pièces thermoformées.

En accord avec les valeurs de l’entreprise, cette nouvelle usine a également pris en compte le confort des collaborateurs. Des locaux plus spacieux, plus pratiques et des espaces dédiés leur permettront de travailler dans de bonnes conditions.

Enfin, ce nouvel outil est avant tout mis à la disposition des clients qui bénéficieront de capacités de production plus grandes, d’une qualité et d’un service sans cesse amélioré.

VERCORS INVESTIT DANS UNE THERMOFORMEUSE GRANDES DIMENSIONS

En parallèle, Vercors a décidé de moderniser son outil de production. Au sein de l’atelier un espace a été aménagé pour accueillir mi-2018 l’une des machines les plus importantes sur le plan dimensionnel en Europe (source fabricant).

L’investissement de cette machine marque la volonté de Vercors d’être un acteur significatif dans le domaine du thermoformage forte épaisseur et très grandes dimensions. Il se situe en droite ligne avec les ambitions de l’entreprise dans les marchés du véhicule de loisirs, du véhicule industriel, du secteur médical et de l’industrie.

Nous vous donnerons plus d’informations sur la mise à disposition de ce nouvel outil ainsi que sur son capacitaire lors de notre prochaine Newsletter prévue en février prochain.